Entretien Chrystel Dormoy & Carole Bernard

Pour son 4ème interview et dans le cadre de l'opération "Mesdames, franchissez la barrière" du Plan de Féminisation, L'Entretien de la semaine est allé à la rencontre de Mesdames Chrystel Dormoy et Carole Bernard, Dirigeantes du CSJC.

 

 

1/ Bonsoir Chrystel, bonsoir Carole, est-ce-que vous pouvez vous présenter s’il vous plait ?

C.D. : Oui bonsoir, je suis Chrystel Dormoy. J’habite Villette-sur-Ain et j’ai deux de mes enfants qui sont licenciés au Club de Châtillon-la-Palud.

C.B. : Bonsoir, je m’appelle Carole Bernard et j’habite Châtillon-la-Palud. J’ai un enfant licencié au Club de Châtillon.

2/ Depuis combien de temps êtes-vous Dirigeante au club CSJC ?

C.D. : Depuis très longtemps en fait puisque c’était mon papa qui a créé ce club. Je baigne dans ce club depuis très longtemps et j’aide à la buvette depuis que j’ai vingt ans. Dirigeante puis aussi j’ai entraîné mon fils aîné qui a 22 ans. J’ai entraîné mon fils Baptiste qui a 12 ans et puis maintenant j’aide les éducateurs pour la buvette, les goûters des enfants et pour les transports.

C.B. : Moi, je suis une petite nouvelle. Cela fait 2 ans que je suis dans le club. 

3/ Qu’est-ce qui vous a fait venir au Football et qu’est-ce qui vous a fait franchir la barrière pour  être une actrice de la vie du club en tant que Dirigeante ?

C.D. : C’est l’amour du Foot et comme je l’ai dit, j’ai baigné dedans depuis toute petite. J’ai une majorité de cousins et donc on jouait au Foot. J’ai joué aussi au Foot à Ambérieu-en-Bugey. Donc, pour moi c’est un peu normale de venir au Foot et puis j’ai la chance aussi que ma fille joue au Foot maintenant. Voilà

C.B. : Pour moi, c’est plus le domaine associatif qui m’a fait rentrer au Foot. Donc déjà parce que mon fils joue au Foot et avant j’étais dans une autre association et j’aime bien ça. J’ai tenté le club de Foot tout simplement.    

4/Vous aimez le football comme une passion et il semble qu’il y ait encore des préjugés sur la présence des femmes dans ce sport.  Pensez-vous que les femmes ont leur place dans le monde du football en tant que joueuse ou en tant que dirigeante dans un club ?

C.D. : Bien sûr, alors là les femmes à 100%. Il y a encore quelques hommes un peu macho qui disent que le Foot s’est masculin et pas féminin. Mais ça, on en aura toujours. Oui les filles, il y a un bon exemple avec l’équipe de France Féminine où elles sont aussi capables que les hommes.

C.B. : Et bien moi je pense qu’il y a autant de passionné ée de Foot que de passionné é en Foot. Bien sûr qu’elles ont leur place dans le monde du Foot en tant que joueuse et puis en tant que Dirigeante, on a besoin comme même de femmes au Foot parce qu’on n’a pas  tout à fait le même rôle dans un club et donc Ouais, il faut qu’il y ait des femmes dans le Foot.

5/ Quel message souhaitez-vous faire passer auprès des personnes ou auprès des femmes pour qu’elles deviennent actrice de la vie du Club soit pour animer soit pour encadrer soit pour diriger ?

C.D. : Et bien qu’elles viennent. Elles peuvent venir au club de Châtillon. Nous avons plein de projets que ce soit pour les filles, pour les enfants, pour tous. Donc il y a de la place pour tout le monde. Voilà

C.B. : Il faut qu’elles viennent essayer tout simplement. Déjà de jouer pour voir, parce que toutes celles qui aiment le Foot n'ont pas forcément joué. Donc, qu’elles viennent essayer et puis après si elles veulent rester que dans le club et bien qu’elles viennent voir la vie du club, l’ambiance. Voilà, c’est une petite famille et il faut qu’elles viennent tout simplement et naturellement.  

Merci Chrystel et Carole d'avoir accepté de répondre aux questions de cette nouvelle rubrique, L'Entretien de la semaine.

nov.
20:00
Espace Culturel de Rencontre - Châtillon la Palud

L' ENTRETIEN DE LA SEMAINE

L'Entretien de la semaine met à l'honneur notre Dirigeant du CSJC, Pierre Charlet dit "Pierrot" suite à sa distinction par les instances qui lui ont attribué la médaille de Bronze de la Jeunesse et des Sports et de l'engagement associatif dans le monde du Football   .

 

 

Pierre Charlet qui est retraité des établissements Séprosy n’a connu que deux clubs de football au cours de sa carrière, qu’il commence dans son entreprise de Lagnieu en corporatif en 1970.

Il portera ensuite les couleurs du club de Châtillon-la-Palud pendant six saisons (1971 à 1977). Mais avant de chausser les crampons pour taper dans la balle, il s’est occupé des jeunes à Lagnieu de 1960 à 1965. En 1973, il entre au bureau de Châtillon-la-Palud où il sera vice-président de 1979 à 1983 puis président de 1984 à 1990.

Après une petite décennie sabbatique, il revient aux affaires au club de Lagnieu comme entraîneur des jeunes U9 à U11 (2000 à 2005). Ensuite, il continuera à s’occuper des footballeurs en herbe mais à Châtillon-la-Palud (2006 à 2010).

Pierrot ne peut pas rester sans rien faire alors il se représente au bureau et devient dirigeant au CSJC, une fonction qu’il remplit avec autant de dévouement encore aujourd’hui. Ces quarante ans au service des autres lui ont valu d’être inscrit sur la promotion du 14 juillet pour l’attribution de la médaille de bronze de la Jeunesse, des sports et de l’engagement associatif.

Félicitation Pierrot et Bravo pour cette distinction.